Ouvrir un compteur de gaz est nécessaire afin d’utiliser les appareils utilisant cette source d’énergie. L’installation est réalisable dans les localités éligibles et dans tous les logements non équipés d’un coffret.

Comment mettre en service un compteur de gaz ?

Ouverture compteur de gaz

L’ouverture de compteur de gaz est une procédure qui consiste à mettre en service le gaz dans un logement lors d’un emménagement. Cette étape est essentielle pour pouvoir profiter du gaz naturel dans une nouvelle maison. Les tarifs sont fixés par le gestionnaire du réseau gaz en France (GRDF) et sont les mêmes pour l’ensemble des fournisseurs. L’ouverture d’un compteur de gaz est une opération relativement simple. En effet, vous pouvez effectuer la procédure en ligne en vous rendant sur le site du fournisseur de votre choix ou le contacter par téléphone. Notez que les délais accélérés sont uniquement proposés si un technicien GRDF est disponible dans votre secteur géographique.

Les étapes d’ouverture d’un compteur de gaz

Il est tout à fait légitime de vouloir savoir comment se passe une ouverture de compteur. 1. Pour l’ouverture d’un compteur de gaz, commencez par choisir une offre de fourniture d’énergie auprès du fournisseur de votre choix. 2. Demandez à ce dernier d’ouvrir votre compteur de gaz en souscrivant un nouveau contrat. 3. Comptez également sur lui pour transmettre la demande d’ouverture du compteur de gaz à GRDF. 4. Attendez qu’un personnel de GRDF vous contacte pour convenir d’un rendez-vous afin d’ouvrir votre compteur.

Il est bon de noter que vous n’aurez pas à payer les frais d’ouverture à part, car ils seront reportés sur la première facture.

Les modalités d’ouverture d’un compteur de gaz

GRDF se charge d’envoyer un technicien pour l’ouverture d’un nouveau compteur de gaz. Les frais techniques pour cette opération correspondent au prix facturé par le fournisseur et sont par la suite reportés sur la facture du consommateur. Aucune marge ne sera prise, car les frais passent directement du fournisseur au gestionnaire. Ainsi, ils ne sont pas directement payés au gestionnaire du réseau de gaz en France.

En cas de location et de compteur de gaz défectueux

Sachez que les fournisseurs d’énergie s’occupent uniquement de la partie commerciale de l’abonnement lors de l’ouverture d’un compteur de gaz et n’interviennent pas sur les compteurs. Le gestionnaire de réseau s’occupe du matériel et de la partie technique. Tout au long de son bail, un locataire est libre de changer de fournisseur de gaz sans avoir besoin de consulter le bailleur. Découvrez sur ce site l’essentiel à savoir si vous souhaitez changer de fournisseur. Une maison neuve doit bénéficier d’un raccordement au réseau gazier pour en optimiser le confort. Durant ces travaux, le logement est rattaché au réseau national de distribution de gaz grâce à une canalisation souterraine. La démarche de souscription dans une maison neuve est la même que pour une maison ancienne. Le fournisseur aura besoin du numéro de Point de Comptage et d’Estimation qui sera envoyé par GRDF avec un courrier d’acceptation du raccordement.

Que faire en cas de gaz non coupé dans un logement à louer ?

Vous venez d’emménager dans une nouvelle maison et vous avez remarqué que le compteur de gaz n’est pas encore coupé ? Cela signifie que l’ancien occupant n’a pas encore résilié ou a résilié récemment, et que le compteur est encore en son nom. Mieux vaut mettre le compteur en votre nom pour éviter les coupures. Pour ce faire, ouvrez un nouveau contrat, effectuez une demande de mise en service, puis réglez les frais qui s’élèvent à 18,58 euros. De cette manière, si le gaz n’est pas coupé lorsque vous arrivez dans votre nouvelle maison, l’ouverture du compteur gaz de locataire sera effectuée à votre nom et les frais vous seront facturés. Par ailleurs, il n’est pas rare que GRDF soit passé dans un logement vide, entre deux baux, pour mettre hors service le compteur. Le gestionnaire de réseau n’aura pas le temps d’effectuer cette opération si vous reprenez directement la maison après le départ des anciens locataires et le gaz fonctionnera toujours. Dans ce cas, la mise en service est indispensable pour faire correspondre la consommation avec la vôtre (nouveau titulaire du contrat). En outre, en tant que titulaire du contrat, vous (le locataire) prenez en charge le coût de cette ouverture.

Que faire en cas de compteur de gaz défectueux ?

Un compteur de gaz défectueux peut entraîner nombre de litiges. Pour éviter les problèmes, le soir venu, fermez la vanne de gaz de la chaudière qui alimente l’énergie. Notez le volume affiché en m3 et en rouge sur le compteur. Le lendemain, vous pourrez remarquer une fuite entre la vanne de sortie de la chaudière et celle du compteur. Si le compteur a tourné alors que les vannes ont été fermées, ou si le bruleur de la chaudière est à l’arrêt, contactez sans tarder GRDF pour le remplacer. Si le technicien constate un blocage ou que le compteur de gaz tourne trop vite, vous recevrez ultérieurement une facture pour une régularisation qui sera basée sur des estimations. En général, la consommation habituelle dans le logement sert de base pour le montant, soit moins de 10 %. Par ailleurs, ces pratiques d’estimation sont mentionnées dans les conditions générales de vente. En cas de contestation, adressez une lettre de réclamation au service client afin que celui-ci la transmette aux experts appropriés.

Les tarifs d’ouverture d’un compteur et les différents cas

Vous pouvez ouvrir un compteur de gaz quelle que soit votre situation. En effet, vous pourrez réaliser cette opération en cas gaz coupé ou de gaz non coupé, dans une maison neuve ou ancienne.

Les prix d’ouverture selon la situation

Les prix pour l’ouverture d’un compteur diffèrent selon la situation dans laquelle vous vous trouvez. Vous avez 4 cas de figure permettant de déterminer les tarifs d’ouverture d’un compteur de gaz.

Les différents cas de figure Service recommandé Prix
Dans le cas d’une mise en service suivant un raccordement au gaz, vous aurez besoin de réaliser des travaux standards de mise en service du compteur en 5 jours. Demandez une intervention standard pour mettre en service le compteur sous 5 jours ainsi que des travaux de raccordement. 18,58 euros + le prix du raccordement
Pour une mise en service d’un compteur déjà raccordé au réseau de distribution, vous pouvez attendre le délai d’ouverture qui dure 5 jours. Une fois ce délai passé, vous devez mettre en service votre compteur. Recourez à une intervention standard. 18,58 euros
Vous souhaitez mettre en service un compteur déjà raccordé au réseau de distribution et vous avez « rapidement » besoin de vous approvisionner en gaz. Dans ce cas, une intervention express sous 2 jours sera nécessaire. 59,61 euros
Vous voulez mettre en service un compteur qui est déjà raccordé au réseau de distribution et avez un besoin « urgent » d’approvisionnement de gaz. Vous pouvez recourir à une intervention urgente sous 24 heures. 143,01 euros

Le point sur les frais d’ouverture

Les tarifs pour l’ouverture d’un compteur de gaz sont inclus dans la première facture de gaz adressée par le fournisseur. Vous n’avez pas à payer directement ces frais auprès de GRDF, car le fournisseur se charge de leur reverser la somme équivalente au coût de l’ouverture du compteur. Notez que les tarifs d’ouverture d’un compteur électrique sont différents.